ceilhes croquis du grifoul panorama de ceilhes

L'Histoire de CEILHES.

 

Date Époque Événement
804 sous le règne de Charlemagne La plus ancienne mention trouvée dans les archives est celle de SALVAGNAC. Ce hameau s’appelait SALVATICOS VILLA. Il s’appela ensuite SALVANHAC qui était son orthographe en 1965.
1031 On trouve dans les archives Rocozels sous le nom de CASTRUM ROCHOSELLUM.
1101 Ceilhes est dénommé SILIAS. On retrouve ce nom en 1135, puis en 1222 CELIANUM que l’on retrouve en 1271.
1323 Ceilhes est dénommé CELLIIS et SILIIS.
1116 El MAS de la BLAQUIRA (La BLAQUIÈRE).
1122 Désignation du chateau de Bouloc FEVUM BOLLETARUM.
1130 On parle de l’Église de San PETRI de BULIONAGO (église Saint-Pierre de Bouloc). Il y avait donc à cette époque une église à Bouloc.
1598 Mariage des grands-parents de Bernadin de ROSSET. Son grand-père ROSSET était un descendant des seigneurs de la VERNÈDE, de BRIGNAC et de GORGAS, eux-même descendants du seigneur et baron de MONPAON, originaire du Rouergue (vers 1400). Sa grand-mère était Catherine de Rocozels héritière du titre. Leurs descendants devinrent seigneurs de Ceilhes, Rocozels, Bouloc, La VERNÈDE, GORGAS.
24 janvier 1680 Mariage de Bernadin de ROSSET avec Mary de FLEURY, soeur du Cardinal. Il prend le nom de FLEURY ; mais il n’est que le neveu par alliance du cardinal. Ce dernier fait transformer la seigneurie de Rocozels en marquisat et celle de Ceilhes en baronnie.
Un des fils de Bernadin de ROSSET est : André Hercule de ROSSET, Duc de FLEURY, marquis de Rocozels, baron de Ceilhes, premier gentilhomme de la chambre du roi, pair de France, maréchal de camp, lieutenant général des armées royales, gouverneur général de Lorraine ;
1696 Louis XIV Le roi Louis XIV accorde les armoiries de Ceilhes. Elles étaient “de sinople à un pairle losangé d’argent et de gueules”.
1780 Le petit-fils de Bernadin de ROSSET, André Hercule Alexandre de ROSSET, Duc de FLEURY, major général de l’armée de l’Inde meurt en service.
Entre 1789 et 1797 Révolution Française La paroisse de Ceilhes et celle de Rocozels, qui toutes deux dépendaient du diocèse de BÉZIERS, et non de Lodève, sont réunies en une seule commune.
1er octobre 1797 Révolution Française Le 9 vendémiaire an 6, le Conseil des Cinq Cents prend une ordonnance rattachant à Ceilhes et Rocozels les hameaux de La BLAQUIÈRE et de SALVANHAC qui faisaient partie de la commune de JONCELS.
6 janvier 1815 L’arrière petit-fils de Bernadin de ROSSET, André Hercule de ROSSET duc de FLEURY premier gentilhomme de la chambre du roi, pair de France, meurt à Paris sans enfant.
1823 M. CATHALA est déclaré propriétaire du presbytère pour cent vingt trois Francs ; la mise à prix était de cent vingt Francs.
28 janvier 1966 Le Sous-préfet de Lodève approuve les nouvelles armoiries de CEILHES et Rocozels qui sont donc adoptées. Elles sont désormais “de sinople à un pairle losangé d’argent et de gueules, accosté de deux rocs d’échiquier d’or au chef d’azur aux trois roses d’or, timbré d’un fort à trois tours d’or”.

Sources :

(Le Bulletin Municipal n°5 d'octobre 1965, séance du 11 septembre 1965.)

 

Vous aussi, réagissez et donnez votre avis sur le forum de discussion de l'histoire de Ceilhes.

Pour embellir cette page, participez à la rédaction des textes et envoyez vos photos sur « L'histoire de CEILHES » à partir de la page Postez vos documents/commentaires !

   Dernière mise à jour en mai 2017 par Benoît et Rémi SOULAGE.
   e-mail :